CEP: un conseiller électoral démissionne !

CEP: un conseiller électoral démissionne !

Jean Simon Saint-Hubert démissionne au sein de Conseil Électoral Provisoire (CEP). C’est dans une correspondance, adressée au président de la République, que l’intéressé a fait l’annonce, ce vendredi 3 juillet 2020.

Les raisons évoquées par l’ex-conseiller électoral tournent autour de l’instabilité générale qui existe dans le pays et qui n’est pas propice à la réalisation des élections. Face à cela, les responsables de la Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH) plaident pour la démission des membres du Conseil Électoral.

Pour Jean-Simon Saint-Hubert, le choix du président Jovenel Moïse de diriger par décret, en l’absence du Parlement ne peut conduire qu’à un « coup d’État ».

Plus loin, M. Saint-Hubert a déploré le non-respect des libertés des associations à cause du renforcement des gangs dans le pays, depuis maintenant deux ans. Le Conseiller délégué par le secteur des Droits Humains craint que cela n’ait des répercussions sur l’organisation des prochaines élections dans le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    4 juillet 2020, 13:44

    Le conseiller n’est pas serieux! Il etait pensionnaire pendant trois ans, sans rien dire, en Mangeant et Buvant, "TI RES LA se pou PEP la. Tankou Baby Doc te di nan yon dikou Damien, "Bouki fe Filozifi l."

    Apres avoir bien rempli ses poches (Nage Pou Soti), il est venu maintenant avec des "arguments." Si toutefois le conseiller et ses collegues attachaient a’ des Principes, ils devraient demissionner en Bloc depuis le president avait choisi de ne pas faire des elections lors de la fin du mandat de Don Katon et ses bossus 50e residence. Le conseiller pourrait choisir aussi de laisser le navire depuis le 2e lundi du mois de janvier 2020. Comme quoi, il voyait l’EAU ne penetrait pas encore a’ l’Interieur du navire en Detresse. Vekele. Il ne l’avait pas fait par calcul economique en CONFORMITE’ avec les VLEN de sa classe sociale. Preval te konn bout yo byen. Li kraze tout pati politik par des especes sonnantes et trebuchantes en vue de creer espwa/inite/verite SANTIKRI. Seuls les "Tet kanna," les "Analfabet pa bet" et les gens non avise’s peuvent prendre la demission du conseiller au serieux. Paix a’ ame!😉😉😉

    L’Observatoire

    REPLY