Élections : Jovenel Moïse veut compter sur le soutien de l’Espagne

Élections : Jovenel Moïse veut  compter sur le soutien de l’Espagne

Le président de la République, Jovenel Moïse, a donné un point de presse, ce dimanche 16 août a l’aéroport Toussaint Louverture dès son arrivée en Haïti, après avoir participé à l’investiture de son homologue dominicain. Au cours de cette sortie de presse, M. a révélé que l’organisation des élections a été au cœur des discussions tant avec le secrétaire d’État américain qu’avec le ministre des affaires étrangères de l’Espagne.

Au terme des discussions avec le ministre des affaires étrangères de l’Espagne, Arancha González Laya, Jovenel Moïse a conclu que l’Espagne est prête à soutenir le processus électoral en Haïti à travers l’Union Européenne.

Par ailleurs, M. Moïse dit avoir discuté avec le chancelier espagnol sur le mode d’accompagnement bilatéral qu’Haiti pourrait bénéficier de l’Espagne pour l’organisation des scrutins.

Monsieur Moïse s’est également entretenu sur le dossier de l’élection avec le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

 » Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’État américai. L’entretien a porté essentiellement sur l’organisation des élections. Tout comme moi, nos partenaires américains croient que les élections restent et demeurent la voie idéale pour la survie de la démocratie « , a-t-il posté sur son compte Twitter.

De son côté, le représentant des États-Unis met la pression pour l’organisation des élections législatives

 » Bonne conversation avec le président haïtien à Saint-Domingue. Il est essentiel qu’Haïti programme ses élections législatives en retard, forme un CEP inclusif et renforce l’état de droit et le soutien aux droits de l’homme. Ce sont des éléments clés du processus démocratique « , a posté l’ambassade des États-Unis en Haïti sur son compte Twitter

De son côté, Jovenel Moïse a précisé que des secteurs de la société ont envoyé leur représentant pour la formation d’un nouveau conseil électoral provisoire devant faciliter l’organisation des élections. Après cette étape, dit-il, une date sera fixée pour la réalisation de ces joutes.

Parallèlement, plusieurs secteurs ont déjà fait savoir qu’ils n’entendent pas désigner de représentant au Conseil électoral provisoire car, selon eux, les conditions ne sont pas réunies pour la tenue d’élections dans le pays dans le contexte actuel.

L’opposition a annoncé pour bientôt la reprise des mouvements de protestation à travers le pays pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir au plus tard le 7 février 2021.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    16 août 2020, 23:09

    DERNIÈRE HEURE!!!

    Secretary Pompeo

    @SecPompeo

    US government account

    Good conversation with Haitian President @moisejovenel in Santo Domingo. It is critical that Haiti schedule its overdue legislative elections, form an inclusive @cep_haiti, and strengthen rule of law and support for human rights. These are key elements of the democratic process.

    5:45 PM · 16 août 2020

    REPLY