Éphémérides du 27 août

Éphémérides du 27 août

Les moments forts de l’histoire d’Haïti en ce 27 août.

27 août 1793 : Proclamation de l’abolition de l’esclavage dans la partie de l’Ouest de Saint-Domingue par Polverel.

Théâtre de guerres entre la France et l’Angleterre d’une part et la France et l’Espagne d’autre part, Saint Domingue se révéla, pour les commissaires Polverel, Ailhaud et Sonthonax qui devaient également affronter la furie des grand possédants (voir: 17 septembre 1792), une terre difficilement contrôlable. Cherchant à entrer dans les bonnes grâces des noirs insurgés, ils commencèrent donc à adopter des mesures ponctuelles de confirmation de leur liberté puis par la proclamation en deux temps de l’abolition: d’abord dans l’Ouest et ensuite dans le Nord.

27 août 1986 : Décès de Daniel Fignolé à Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Nul n’a su mieux que lui incarner et exprimer, tout au long de la période, les aspirations du peuple de notre pays à la justice et à la dignité » (Marc Bazin au lendemain de son décès, cité par Carlo Désinor, p. 223.)

27 août 1984 : Décret fixant le salaire minimum à payer du 1er octobre 1984, concernant les travailleurs occupés dans les entreprises industrielles, commerciales et agricoles de “l’aire de la communauté urbaine”. En application du décret du 24 fév. 1984 actualisant le Code du travail du 12 sept. 1961 (SL 1961 – Haïti 1). Ce décret sera amendé le 4 mai 1995.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *