Le gouvernement envisage de ne plus subventionner le diesel et le kérosène

Le gouvernement envisage de ne plus subventionner le diesel et le kérosène

Le chef du gouvernement par intérim, Jean Michel Lapin, a révélé que l’arrêt sur la subvention du diesel et du kérosène est mis en discussion au niveau de l’État.

« L’État ne peut plus continuer à subventionner le diesel et le kérosène », soutient Jean Michel Lapin qui confie au journal « Le nouvelliste » que sur les 75 000 barils de kérosène importés mensuellement, 60 000 sont consommés par le transport aérien.

L’État débourse deux milliards de gourdes chaque mois pour subvenir aux produits pétroliers outre es autres obligations, a souligné le chef du gouvernement qui croit que la situation n’est plus soutenable.

Jean Michel Lapin reconnaît, toutefois, que ce changement doit se faire en douceur. Il prône la tenue d’un dialogue national autour de l’arrêt des subventions publiques pour le diesel et le kérosène tout en insistant sur le fait que les autorités étatiques doivent faire un choix sur les produits pétroliers à subventionner.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour l’instant, l’annulation de la subvention du diesel et du kérosène est en discussion au niveau de l’Etat. Aucune décision n’est encore prise.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *