Mandat émis contre « Prophète Berger » pour détention illégale d’armes à feu

Mandat émis contre « Prophète Berger » pour détention illégale d’armes à feu

Le Commisaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, a émis un mandat d’amener contre Jean Gonzalez Jamison Theodore, l’auto-proclamé Prophète Berger pour détention illégale d’armes à feu et association de malfaiteurs.


Dans une courte vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux, Prophète Berger lourdement armé, exhibe plusieurs fusils d’assaut appartenant à l’un des chefs d’un gang opérant à Petite-Rivière de l’Artibonite.

 » Ti mepri nou toujou di nou bay son nou bay bon imaj, ane sa se zam ti mepri frèm goumen « , s’est vanté Jean Gonzalez Jamison Theodore, alias Prophète Berger s’érigeant en apologiste de la violence.

Rappelons que Prophète Berger a été aprehendé, le vendredi 21 septembre 2018, devant la Radio Télévision Caraïbe par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour mauvais comportement. Il a été accusé d’avoir maltraité un enfant pour le guérir d’une supposée maladie mystique, pouvait-on voir dans une vidéo qui a fait la une des réseaux sociaux.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *