Martine Moïse se rend à Genève pour parler santé

Martine Moïse se rend à Genève pour parler santé

La Première Dame, Martine Moïse, s’est rendue ce jeudi 30 janvier à Genève pour participer à un atelier organisé par le Fonds mondial autour du financement des programmes mondiaux de lutte contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme.

L’équipe de la communication de la Première Dame a rapporté qu’en sa qualité de présidente du Comité de coordination multisectorielle des projets du Fonds mondial en Haïti (CCM-Haïti), Martine Moïse, participera à plusieurs séances de travail notamment sur la contrepartie financière, la pérennité du financement et le program Split.

Dans le cadre de ce voyage, la Première Dame est accompagnée d’une importante délégation composée de cadres du CCM-Haïti, du Ministère de la Santé Publique, de l’ONUSida, et de diverses organisations locales évoluant dans le secteur de la santé en Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Madame Moïse profitera de cette occasion pour avoir une rencontre avec le PNUD autour du Programme des Nations-Unies pour le Développement en Haïti en particulier aux programmes mondiaux de lutte contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme, a appris la rédaction de Haïti 24.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    31 janvier 2020, 01:53

    Depuis quelques semaines, elle peut respirer. Elle a le vent en pourpre! "pays lock" ou Privert II a Échoué. Dans le cadre du gouvernement d’union nationale, des entrepreneurs politiques vont trouver un ministère pour faire un peu d’argent comme à l’accoutumée. L’ "Alliance" contre le Venezuela de Maduro, a sauvé le président Jovenel Moise. L’Oligarchie et les entrepreneurs politiques n’avaient pas permis à la Première Dame et son mari de se tourner à temps vers les "Tèt Kanna et Tèt Kodèn." Ces derniers n’ont pas pu bénéficier Angranjan des trois (3) longues années des Moise. JOU BARE YO!

    REPLY