NOU PAREH, nouvelle structure politique mise sur pied par Ronsard Saint-Cyr

NOU PAREH, nouvelle structure politique mise sur pied par Ronsard Saint-Cyr

L’ancien ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Léon Ronsard Saint-Lyr, lance un nouveau parti politique. « Nouveau Parti pour la Renaissance d’Haïti » (NOU PAREH), est cette structure politique qui se veut être l’espoir de la jeunesse haïtienne.

Cette nouvelle structure, légalement reconnue depuis août 2019, fonde sa vision sur six pilliers fondamentaux : dialogue, éducation, sécurité, nouvelle constitution, agriculture et répartition des richesses.

Comme l’avait voulu l’ancien sénateur Turneb Delpé, la conférence nationale est, aux dires de M. Saint-Cyr, la voie idéale si l’on veut jeter les bases d’une nouvelle société. En ce sens, Nou Pareh est un bassin du dialogue. « Quelque soit la tendance politique d’un acteur, nous sommes prêts à dialoguer avec lui », s’est vanté M. Saint-Cyr, qui fait office de président d’honneur du parti.

Alors que la révision de la fait débat au sein de la société depuis plusieurs mois, l’ex secrétaire d’Etat à la sécurité publique croit qu’une nouvelle constitution est nécessaire au pays. Pour lui, certaines dispositions de l’actuelle loi-mère posent de sérieux problèmes. En ce sens, Nou Pareh se montre favorable à la dissolution du poste de Premier ministre, qui doit être remplacé par un vice-président, choisi librement par le président élu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À un moment où des acteurs de l’opposition plaident en faveur d’une transition refondatrice de la nation, Léon Ronsard Saint-Cyr s’y oppose ouvertement. « C’est un système de gouvernance incontrôlable », a-t-il fait savoir, tout en annonçant la participation de son parti aux prochaines joutes électorales, à tous les niveaux.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    28 août 2020, 16:59

    Léon Ronsard Saint-Cyr, à la Rescousse de son patron Jovenel Moise ou est-il de bonne foi❓📕✍🏽

    L’ÉCHEC des cousins de circonstance Martelly/Moise, a mis en branle une kyrielle d’organisation socio-politique dans le pays. La logique est respectée. À chaque crise socio-politique et économique, c’est toujours ainsi.

    Sous l’égide des marasas Aristide/Préval, des gens qui ont fait autant de torts au pays, tentent aujourd’hui de se positionner en Sauveur. Entre eux, ils n’ont pas vidé leur "Shithole" et de présenter par la suite des Excuses à la "nation" pour leur errance. Pitit Dessalines de Jean Charles Moise, NOULAH de Louis Gérald Gilles… ak NOU PAREH se pa menm bagay yo. L’Emiettement continue comme la plus belle❗️❗️❗️

    De nombreux d’entre eux, après avoir bien sucé les Mamelles de la Vache, maintenant ils veulent embarquer le pays dans une "transition refondatrice/de rupture." Sanble yo bliye si se yo ki te kale "Banm Chawony Mwen" ak "Banm Neg Bannann nan."

    Il faut comprendre la sortie de l’ancien titidiste/prevaliste Saint-Cyr de trois (3) manières:
    1. Il fait le jeu du pouvoir comme les papas Toudenkou qui fustigent la Constitution… Se pa fot Konstisyon an si tout avadra yo pat vle aplike l, en créant au moins le CE Permanent et la Cour Constitutionnelle.
    2. Connaissant de fil en aiguille ses amis carriéristes aloufas, il se positionne pou fè konnen l la.
    3. Il est peut-être de bonne foi. C’est à prendre à la pincette.

    "Banm Chawony Mwen ak Neg Bannann nan" ECHWE. Les Résidus Lavalas et alliés ne cessent d’être à l’affût. Nan lane 2010, sansal Lavalas (version Préval) patka renouvle tèt li nan bay peyi a pwezime asasen Jude Célestin. Se pa PKTK meleyis meleye pote boure kap gen chans sa a.👎🏽☠️⏰

    REPLY
  • Ralph Senecal
    28 août 2020, 19:02

    Mwen PAREH
    je veux être membre
    Je suis PDG de SAM AMBULANCE
    37337070

    REPLY