Opposants au pouvoir, proches de Jovenel Moïse discutent de la crise

Opposants au pouvoir, proches de Jovenel Moïse discutent de la crise

Des discussions sont en cours afin de trouver une issue à la crise qui sévit dans le pays. Dans cette perspective, des opposants au pouvoir en place, des proches de Jovenel Moïse et d’autres acteurs de la société ont organisé une réunion, ce mardi 17 décembre.

Les parties prenantes à cette discussion ont annoncé la nouvelle dans une note qui circule sur les réseaux sociaux.

“Des dirigeants de partis et regroupements politiques, des représentants d’organisations de la société civile, des collectivités territoriales et de la Présidence se sont réunis à la Nonciature Apostolique et ont discuté de la situation politique durant la journée du 17 décembre 2019 à la recherche d’une solution pacifique et concertée a la crise qui affecte le pays”, lit-on dans cette note.

“Les discussions se sont déroulées en toute convivialité autour d’une compréhension de la crise et de la construction d’un agenda de travail”, ont poursuivi les signataires.

À la fin de la rencontre, les participants ont convenu de poursuivre les échanges au cours de la journée du 18 décembre 2019 dans la perspective de trouver un dénouement à la crise.

Les gens qui ont pris part à cette rencontre sont , entre autres, Dejean Bélizaire, Président du Mouvement National Patriotique du 28 Novembre (MNe 28), Louis Gonzague Edner Day du PATRAYIL, Liné Balthazar, Président du PHTK, Rébécaline Ziky Décelmond, Représentante de FENAMH , Victor Benoit, Président du Bloc Démocratique Député Rolphe Papillon, Consortium, Rosemond Pradel, Mache Kontre Colombe Emilie Jessy Ménos, Représentante de la Présidence, Renald Lubérice, Représentant de la Présidence, Rose Anne Auguste, Etats Généraux de la Nation , Charles Tardieu, Groupe d’Initiative de la Passerelle (GIP) – Joseph Domingue Orgella, Groupe d’initiative de la Passerelle (GIP) Eric Jean Baptiste, Secrétaire Général RDNP, Sénateur Joseph Lambert, Coordonnateur de Konbit Nasyonal (KONA)
Paul Denis, Coordonnateur de INIFOS.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Antoine Langomier
    18 décembre 2019, 01:19

    Des vieux routiers tentent de trouver une Formule Magique pour venir a’ bout des irreductibles. Dans la logique du 16 decembre 1990, Ces derniers ne sont pas porteurs de RIEN. Pour quelle que soit la raison, DANTON LEGER ne devait en aucun cas accepter d’etre l’avocat de la SOGENER. Ethique oblige!

    De l’autre cote’, des gens qui s’expriment contre le systeme apartheid et antinational, ne se genent pas a’ prendre fait et cause pour des compagnies de Blackout qui pillent l’Etat. Parait-il, le "peyi lok," Pwet Pwet pousse le president Jovenel Moise a bien appris la lecon, de cesser d’etre un Idiot de la pure espece. En servant le Systeme, il a le droit de se proteger contre d’autres Gardiens et Soubrekas qui se bouscullent au portillon.

    Vle pa Vle, JB Aristide et ses associe’s, peuvent Gesticuler a’ leur maniere. Ils ont reussi sans les "Analfabet pa bet." Le 16 decembre 1990, avait donne’ le Signal du CHAOS. Les "Acquis Democratiques" servent plutot ceux qui les brandissent L”hopital General des fils/filles du Peuple manque le strict minimum. Les marasa Aristide/Preval et ses salauds du secteur dit democratique n’ont pas eu le temps d’initier l’autre systeme. Pa gen Eskiz! Vekele.

    Dans la pure tradition lavalassienne, Jovenel Moise s’est reveille’ trop tard pour s’en prendre a’ la Constitution a’ l’instar de Preval du "Groupe de Bourdon" ou de preceder a’ la JB Aristide, en pourfendant les ti lolit, pour devenir comme eux. En tout cas, ce n’est pas mal meme du bout des levres, a’ VARREUX, le president Jovenel Moise a affirme’, "Ti res la se pou Pep la." Chat konnen Rat konnen tou.

    Depuis le 16 decembre 2019, il y a un bon match, Passerelle Vs Alternative… Tant de contradictions au sein des amateurs de "peyi lok." D’aucun pensent, Jovenel Moise doit continuer a’ composer a’ LUCIFER en vue d’eviter au pays une autre transition POTE BOURE a’ la Privert.

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et internationales

    REPLY