Vive tension aux Gonaïves

Vive tension aux Gonaïves

La cité de l’Indépendance qui devait accueillir la célébration du 216 anniversaire de l’Indépendance, ce 1er janvier, a connu une situation tendu, ce matin.

Après la cérémonie des funérailles de Mecène Cenoble, un militant tué lors des affrontements avec des forces de l’ordre le 21 décembre dernier, une manifestation improvisée a été organisée dans la ville.

Les militants ont parcouru plusieurs artères de la cité de l’Indépendance avec le cadavre, mais ont été empêchés par les forces de l’ordre d’arriver devant les locaux du commissariat des Gonaïves, situé à l’avenue des Dattes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Furieux, les manifestants ont riposté par des jets de pierres et de bouteilles. Les policiers, de leur côté, ont dû faire usage de gaz lacrymogène.

Cette situation a duré plus de deux heures d’horloge dans la cité de l’Indépendance.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *