217e anniversaire de la mort de Jean-Jacques Dessalines : le gouvernement annonce la construction du musée de l’esclavage en Haïti

217e anniversaire de la mort de Jean-Jacques Dessalines : le gouvernement annonce la construction du musée de l’esclavage en Haïti

Le Premier ministre Ariel Henry, accompagné des membres de son gouvernement, a fait le dépôt d’une gerbe de fleurs, ce mardi 17 octobre 2023, au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) pou saluer la mémoire du père fondateur de la nation haïtienne Jean-Jacques Dessalines, assassiné il y a 217 ans.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des membres du cabinet ministériel, des hauts gradés de la Police nationale d’Haïti et des forces armées d’Haïti, entre autres, ont répondu à l’appel en cette occasion historique marquant le 217e anniversaire de la mort de Dessalines, pris dans une ambuscade au Pont-Rouge le 17 octobre 1806.

« En mémoire de l’Empereur Jacques 1er, Père fondateur de notre patrie, assassiné le 17 octobre 1806, j’ai déposé, ce matin, une gerbe de fleurs au pied du monument symbolique érigé au Mupanah », a écrit le che de la Primature sur X.

« Ce geste fort, empreint d’humilité et de grandeur d’âme, traduit la reconnaissance éternelle de tout un peuple à l’émancipateur Jean-Jacques Dessalines à qui il doit sa fierté et sa dignité d’être les premiers nègres libres qui ont défié la forteresse inhumaine esclavagiste », a-t-il poursuivi.

Le gouvernement en profite pour annoncer la construction du Musée de l’esclavage en Haïti suite au bornage du site de Bois Caïman le mois dernier.

« Ce bornage ouvre la voie à divers projets, dont la construction du Musée de l’esclavage en Haïti. Reconnu d’utilité publique par arrêté en date du 20 août 1998, Bois-Caïman est un patrimoine national et universel, consécration de la lutte séculaire de tous les esclaves marrons », a écrit le chef du gouvernement sur son compte X.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *