Dadou Jean-Bart devant le parquet, audition renvoyée

Dadou Jean-Bart devant le parquet, audition renvoyée

Le président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean Bart a répondu, ce jeudi, à l’invitation du parquet de la Croix-des-Bouquets autour des scandales de viols et d’abus sexuels dans lesquels il est impliqué.

Accompagné des ses avocats dont Me Stanley Gaston et Me Mosler Georges, le président de la FHF, Yves Jean Bart, a a répondu à l’invitation du commissaire du gouvernement près le tribunal civil de la Croix-des-Bouquets, Me Maxime Augustin, ce 14 mai 2020.

Après plusieurs heures d’horloge passées au carré du chef du parquet, Yves Jean Bart est sorti sous l’acclamation des dizaines de partisans qui ont fait le déplacement pour venir lui témoigner leur solidarité.

L’un des avocats de Yves Jean Bart, Me Stanley Gaston qualifie de scandale les accusations portées contre son client.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Nous constatons qu’il n’y a ni dossier, ni de plainte, ni de victime. Cette affaire est un scandale visant à ternir l’image de mon client », a martelé l’homme de loi qui dit être déterminé à en poursuivre l’auteur.

« Ce scandale fait de mon client une victime, voilà pourquoi nous sommes déterminés à poursuivre l’auteur afin qu’il paie pour ses accusations gratuites », a-t-il poursuivi.

En ce sens, Me Gaston intentera des actions en justice en France et en Angleterre contre les dénonciateurs de ce qu’il appelle « un scandale ».

Parallèlement, des représentants de plusieurs organisations de femmes dont la Solidarité Fanm Ayisyèn (SOFA) ont également été massés devant l’entrée principale du parquet afin d’exiger que lumière soit faite autour de ce dossier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *