“Il est techniquement impossible d’organiser des élections à la fin de l’année”, déclare un ancien conseiller électoral

“Il est techniquement impossible d’organiser des élections à la fin de l’année”, déclare un ancien conseiller électoral

Ricardo Augustin, ancien représentant de l’église catholique au sein du conseil électoral présidé par Pierre Louis Opont, a fait savoir que les prochaines législatives et municipales ne pourront avoir lieu à la fin de l’année.

“Il n’y a aucune possibilité que cette échéance constitutionnelle soit respectée du fait que le délai de 180 jours nécessaires au lancement du processus électoral soit déjà épuisé”, a expliqué Dr le Augustin.

Plus loin, l’universitaire analyse que la conjoncture socio-politique n’est pas favorable à la tenue des élections.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“On est en pleine crise, la situation sociopolitique échappe à tout contrôle”, a déclaré le Dr Augustin arguant que les conditions ne sont pas réunies pour que les élections puissent se tenir.

Rappelons que le mandat de la 50ème législature arrive à terme en septembre prochain. Sans la tenue de ces élections, le pays se trouvera dans un vide institutionnel où le président devra diriger par décret.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *