Quelques membres du nouveau gouvernement d’Ariel Henry sont connus!

Quelques membres du nouveau gouvernement d’Ariel Henry sont connus!

Après une longue attente, l’arrêté nommant les nouveaux membres du gouvernement de consensus a été publié dans le journal officiel Le Moniteur, ce mercredi.

Le Premier ministre Ariel Henry, toujours seul à la tête de l’exécutif monocéphal, devient titulaire du ministère de la Culture et de la Communication. Le ministre des Affaires étrangères, Dr. Claude Joseph, cède sa place au citoyen Jean Victor Généus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le citoyen Ricard Pierre, figure importante du Secteur Démocratique et Populaire, remplace Simon Dieuseul Desras au ministère de Ia Planification et de la Coopération externe. Le citoyen Charlot Brédy garde son poste au ministère de l’Agriculture, des Ressources natureIles et du Développement rural.

Le citoyen Rosemond Pradel, secrétaire général de la FUSION, est nommé ministre des Travaux publics, Transports et Communications. Le citoyen Berto Dorcé est nommé ministre de Ia Justice et de la Sécurité publique. Le citoyen Nesmy est nommé ministre de l’Education nationale et de Ia Formation professionnelle.

Le citoyen Alix Larsen est nommé ministre de la Santé publique et de de Population. La citoyenne Raymonde Vital est nommée ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique. Le citoyen Odney Pierre Ricot est nommé ministre des Affaires sociales et du Travail.

Aucune personnalité n’est encore officiellement nommée pour diriger les ministère de l’Economie et des Finances, du Commerce et de l’Industrie, de l’Environnement, de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, de la Défense, des Haïtiens vivant à l’étranger et le ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    24 novembre 2021, 22:49

    Rien de nouveau sous le soleil. Comme à l’accoutumée, les jouisseurs et carriéristes vont continuer à remplir leurs poches pour des lendemains qui chantent. Yo pral fè bèl ti granmoun tankou Paul Denis…, Evans Paul… ak Paul Antoine Bien-Aimé (sa menm poze l pou moun san memwa yo bliye l).

    Les "Analfabèt pa bèt" de JB Aristide et les "Tèt kanna/Tèt konnen" de Jovenel Moise constituent depuis la nuit des temps, les dindons de la farce. Yo Toujou "roch nan solèy!" Aprè "peyi lok," Jovenel Moise te pwomèt yo "ti rès la," se te pito pawol nèg lach. Si Jovenel Moise te pran desisyon vre pou l te fè gwo pèp la jwenn "ti rès la" tout bon, kriminèl yo pa tap pran chans pou yo asasinen l. Yo te ka fè l konnen pito so’ fo mesi JB Aristide la.

    Le soi-disant accord Musseau tente de mettre hors d’état de nuire l’accord Montana (kk rat dèyè bwèt). Le pays ne peut rien attendre des générations de ceux qui ont intégré le gouvernement Ariel Henry et des générations de ceux qui font la promotion de l’accord Montana.

    Plus de 80% des organisations sociales et politiques au sein de l’accord Montana, ont la responsabilité de près ou de loin dans l’avènement de Michel J. Martelly et Jovenel Moise au pouvoir. Il est à se demander, comment des gens qui ont échoué sous l’égide des marasa Aristide/Préval peuvent prétendre aussi facilement jeter les bases de l’État-Nation.

    À côté de l’accord pour le partage du gâteau (accord Musseau), l’accord Montana rappelle étrangement le FNCD. Vous connaissez la suite, sur le long terme, l’Échec du FNCD allait tracer la voie pour Martelly et ses zagribay. Et l’Échec du PHTK a ressuscité tous les avadra issus du FNCD (Fanmi Lavalas, OPL, Inifos, Inite, pitit Dessalines… pou rive nan SDP).

    Nous assistons à la lutte entre les zagribay des camps kankannen pour le contrôle du pouvoir. Popilasyon ak peyi a pap janm nan gwo liv moun sa yo…

    OQHI

    REPLY