Tension à Port-au-Prince : des citoyens particulièrement des écoliers manifestent contre le kidnapping

Tension à Port-au-Prince : des citoyens particulièrement des écoliers manifestent contre le kidnapping

Des rues barricadées, des pneus enflammés ont été remarqués dans plusieurs rues de la capitale. À la base : des élèves du Collège Coeurs-Unis ont foulé le macadam pour exiger la libération de l’administratrice de l’école envelée ce matin.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La circulation des véhicules à la rue Cameau a été complètement paralysée en signe de solidarité à Marie Paul Janvier. Les ravisseurs exigent la modique somme de 180 mille dollars américains en échange de la libération de l’administratrice.

D’un autre côté, le tronçon de route Canapé vert /Turgeau a été complètement bloqué. Des citoyens protestent pour exiger la libération de Joana Dorcéus, une étudiante finissante en journalisme à l’école Média Academy enlevée devant sa résidence à Thomassin 32, dimanche dernier.

Les ravisseurs exigent 150 mille dollars américains en échange de sa libération. La mère de Joana Dorcéus qui n’a aucune nouvelle d’elle depuis dimanche soir ne sait à quel saint se vouer. La victime qui a laissé à la maison ses deux enfants en bas âge n’a pas les moyens nécessaires pour payer la rançon exigée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *