Victime d’une attaque armée, l’hôpital Médecins Sans Frontières de Martissant ferme ses portes

Victime d’une attaque armée, l’hôpital Médecins Sans Frontières de Martissant ferme ses portes

Le Centre d’Urgence de l’hôpital Médecins Sans Frontières, situé à Martissant, dans la 3ème Circonscription de Port-au-Prince, a été la cible d’une attaque armée le week-end écoulé. Des individus armés ont tiré plusieurs rafales en direction du centre d’urgence pendant
que les équipes de MSF assuraient la prise en charge des patients.

Aucun mort n’est à déplorer parmi les occupants du Centre d’urgence. Cependant, l’Organisation médicale humanitaire juge inacceptable qu’elle continue à soigner la population en mettant en danger son personnel.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

C’est en ce sens que l’hôpital Médecins Sans Frontières (MSF) a décidé d’évacuer son personnel et les patients du Centre d’urgence. MSF décide de suspendre immédiatement ses activités à Martissant pour une semaine, période à l’issue de laquelle les responsables disent vouloir retrouver le centre d’urgence intact.

Alessandra Giudiceandrea, cheffe de mission de MSF en Haïti, dit regretter que cette attaque soit un évènement sans précédent. Elle se dit inquiète pour la sécurité de son équipe qui est mise à rude épreuve depuis des semaines.

Il faut souligner que l’hôpital MSF fournit des soins médicaux en Haïti depuis 30 ans et le Centre d’urgence de Martissant, ouvert en 2006, est à ce jour le plus ancien projet MSF en Haïti.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *