Jean-Charles Moïse minimise la nouvelle stratégie de l’Alternative, André Michel réagit

Jean-Charles Moïse minimise la nouvelle stratégie de l’Alternative, André Michel réagit

La nouvelle stratégie de lutte des dirigeants de l’opposition annonçant qu’ils tiendront des mouvements de rue dans la soirée continue de susciter une avalanche de réactions dans les médias.

Le leader de la plateforme « Pitit Dessalin » a livré son opinion, ce mercredi 8 janvier, sur le sujet. Moïse Jean Charles voit dans cette stratégie une volonté de casser l’élan des manifestations populaires.

« J’ai entendu plusieurs sons de cloche à la Radio. Certains annoncent des manifestations en soirée. Heureusement que ces leaders s’expriment en chinois. Le peuple ne comprend rien », a lancé l’ancien sénateur avec une pointe d’ironie pour ridiculiser ses confrères de l’opposition lors d’une rencontre avec la presse.

Après plus de trois mois de perturbation des activités scolaires entre autres, à cause du mouvement « peyi lock » déclenché par l’opposition pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir, contre toute attente André Michel, l’un des figures de proue du secteur démocratique, est venu avec l’idée d’organiser des manifestations le soir et en week-end dans le but de ne pas perturber l’année scolaire.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’ex-sénateur Moïse croit que cette nouvelle stratégie de lutte résulte des rencontres entre des leaders politiques de l’opposition et des émissaires étrangers sur la crise.

Par rapport aux propos désavoués lancés par Jean Charles Moïse concernant la nouvelle stratégie de lutte de l’opposition, le dirigeant du secteur démocratique et populaire a réagi en soulignant la nécessité pour que les acteurs de l’opposition s’unissent pour révoquer le locataire du Palais national.

« Moi, je crois qu’il est nécessaire pour que les enfants reprennent le chemin de l’école afin de sauver l’année scolaire, en parallèle au mouvement de mobilisation pour continuer à exiger le départ de Jovenel Moïse », a t-il dit dans un message qui circule sur les réseaux sociaux.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    9 janvier 2020, 12:25

    Le "peyi lok" avait fait son chemin sans l’autorisation des Michel, Nenel…, Passerelle, Verelle, Komokyel et Jovenel. La fin d’annee 2019, avait donne’ le dernier coup fatal a’ "peyi lok." La Strategie de Me Andre Michel…. et Youri Latortue n’a pas permis a’ JoMo de remettre le Cheval de papa. Les Tize pouvwa Latortue…, Nenel, Michel, Prevel, Verelle, Prevel, Elizabel, Dmitrel, Vorbel et Komokyel ont besoin de se preparer pour les prochaines elections. "Peyi lok" est un passe’ bien revolu.

    Lors de "peyi lok" des Souf Kout, Jean Charles Moise avait joue’ en restant en arriere plan. Sous couvert de "Transition de Rupture," PRIVERT II Bwe Lwil.

    REPLY
    • Antoine Langomier@Antoine Langomier
      9 janvier 2020, 20:28

      Lisez: Jean Charles Moise avait BIEN joue’ en restant en arriere plan.

      REPLY