Les jours d’Audain Fils Bernadel sont-ils comptés?

Les jours d’Audain Fils Bernadel sont-ils comptés?

Dans la liste des ministres effacés et qui peinent à se mettre à la hauteur de la tâche qui leur est assignée, figure en lettre capitale le nom d’AUDAIN FILS BERNADEL.

Nommé ministre de l’Intérieur et des Collectivités en mars 2020, ce dernier n’arrive toujours pas à délivrer la marchandise. Avec Audain Fils Bernadel à cette fonction, ce ministère régalien a beaucoup perdu de son prestige, de son importance et de sa force. L’insécurité qui prévaut dans le pays en est la preuve tangible.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En convalescence aujourd’hui, l’effacé titulaire du MICT semble avoir peur d’être remercié par le président de la République et le Premier ministre. Vrai ou faux? En tout cas, le bruit de sa révocation imminente court déjà les rues.

Madré, le concerné semble avoir arrosé un groupuscule de prétendus militants qui prévoit de tenir un sit-in, ce lundi 25 janvier 2021, devant le ministère pour tenter de faire pression, voire mettre en garde l’exécutif contre toutes velléités de limogeage du ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales.

Feu de paille. Poudre aux yeux. Dans l’arène politique, Audain Fils Bernadel n’est qu’un poids plume. On peut parier que ce sit-in ne fera pas mouche.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    25 janvier 2021, 01:25

    Comme ses chefs, il n’a pas les Moyens de sa politique. Assurément, il n’a pas encore trois ans à son poste. Riiiiii. Jovenel Moise avait passé trois ans dans les filets des Oligarques et des Racketteurs du PHTK au parlement avant de devenir un "président" grâce au "Pays Lock." Dans ces conditions, le ministre ne peut rien faire. Comme tous ses patrons, il est pris en sandwich.

    Dans l’ensemble, ils n’avaient pas appris la lecon de l’histoire. Depi 1957, DANIEL FIGNOLE te di Piga politisyen ak kontrebandye mete ZAM nan men kèk moun nan popilasyon an. Pwezidan FIGNOLE te klè sou sa, li te di pi devan politisyen an ak kontrebandye a ap pèdi kontwòl Zam yo ak tout moun yo. Lame Kanibal (tout manm yo te ansyen patisan JB Aristide) ne manquait pas de s’allier aux hommes du Commandant GUY PHILIPPE pour pousser l’apprenti dictateur JB Aristide à démissionner le 29 février 2004.

    Contrairement à LAME KANIBAL, le G9 (en famille et alliés) a été d’un grand Secours pour le président Jovenel Moise. Les Massacres à repetition, ont mis la populace hors d’état de nuire. ZAK Kidnaping yo se denyè kout dlo a… TIK TAK ap vanse…

    REPLY